Haight Ashburry

Quarante ans après, l’esprit du Summer of Love et du Flower Power sont encore bien présents dans Haight Ashbury ! D’Alamo Square à Cole Valley, de Lower Haigh à Parnassus Heights, le quartier, enfant chéri de la contreculture, séduit les hippies urbains et les amateurs de vintage. Architecture victorienne typique de la ville, cafés et restaurants bigarrée, ses cafés singuliers… on fait ici un véritable voyage dans le temps sans substances illégales !

  • Alamo Square, surnommé de Postcard Row avec ces maisons victoriennes alignées et dans le fond une vue splendide de Downtown
  • Friperies et brocantes sur Haight Street
  • Amoeba, une institution à SF avec ses milliers de vinyles
  • Le Buena Vista Park et ses vues sur la ville et la baie
  • La maison des Greatfull Dead au 710 Ashbury Street
  • La maison de Jefferson Airplane au 2400 Fulton Street
  • Toutes les maisons à l’architecture victorienne dans Masonic, Piedmont et Delmar Streets
  • Artistes tatoueurs et fresques street art aux couleurs vives dans Lower-Haight
  • Restaurants éphémères, boutiques branchées, librairies indépendantes, amateurs de bio et aficionados de café équitable dans Hayes Valley

Nob Hill & Russian Hill

Rasé lors du tremblement de terre et de l’incendie de 1906, Nob Hill, perché en haut d’une colline, renaît de ces cendres pour devenir le quartier que l’on connaît aujourd’hui, avec ces hôtels de luxe, ses restaurants et son architecture unique. Par beau temps, les Cable Cars qui mènent au sommet de Nob Hill offrent des vues splendides sur la ville et la baie.

  • Restaurants réputés et bars lounges très huppés dont le Top of the Mark (InterContinental Mark Hopkins) ou The Big Four (Scarlet Huntington Hotel
  • Hôtellerie de luxe: The Fairmont Hotel, l’InterContinental Mark Hopkins, The Ritz–Carlton, San Francisco, le Stanford Court San Francisco, le Scarlet Huntington Hotel
  • Lombard Street est mondialement connue pour un bloc spécifique sur Russian Hill entre Hyde Street et Leavenworth Street le long duquel la chaussée est constituée de huit virages très serrés qui lui ont permis d'obtenir la distinction de The Crooked Street of America (la rue la plus sinueuse des US). La ligne de cable car Powell-Hyde s'arrête en haut de ce bloc.
  • Le Cable Car Museum (gratuit) : ce musée permet d’en apprendre davantage sur cette icône de San Francisco, ses inventeurs, sa technologie… de sa première utilisation en 1873 à nos jours. Le musée abrite une collection de tramways historiques, des photographies, mais aussi et surtout la machinerie qui entraîne les câbles auxquels s'accrochent les célèbres Cable cars. Les spectaculaires poulies et mécanismes justifient à elles seules la visite. (à l’angle de Washington & Mason, www.cablecarmuseum.org)
  • La Grace Cathedral est une cathédrale épiscopale située à deux pas du Fairmont et du très privé Pacific Union Club. La cathédrale est célèbre pour ses mosaïques de De Rosen, une réplique des Portes du paradis de Lorenzo Ghiberti, ses deux labyrinthes (dont l’un aménagé sur le sol de la cathédrale, est calqué sur le fameux labyrinthe médiéval de la Cathédrale Notre-Dame de Chartres), ses vitraux, le retable de Keith Haring dédié aux personnes mortes du SIDA, le mobilier médiéval et contemporain, ainsi que pour les 44 cloches du carillon, les trois orgues et le choeur.
  • Mais aussi… le Huntington Park et sa réplique de fontaine romaine qui accueille de nombreuses expositions et le Nob Hill Masonic Center à l’impressionnante architecture qui accueille de nombreuses manifestations musicales.

Castro & Noe Valley

Quelque soit son orientation sexuelle, le Castro doit faire parti du programme; vues panoramiques, maisons victoriennes, sentiment de fierté… font du quartier la « gay capital of the world ». Pour s’y rendre, le mieux est d’emprunter la ligne de streetcar F-line. On découvre alors dans ces rues et le quartier adjacent de Noe Valley de nombreux cafés pour voir et être vus, d’innombrables boutiques et une foule hétéroclite. Le tronçon supérieur de Market Street mène sur les hauteurs de ville, sur Twin Peaks. De ce point de vue, la ville et la baie s’étendent à l’horizon.

Mission District

Mission District est le plus ancien quartier de San Francisco; il tire son nom des Missions Franciscaines qui y établirent Mission San Francisco de Assis au 18ème siècle, en témoigne le plus vieux bâtiment de la ville, Mission Dolores. Influencé par les populations hispaniques qui y résident. Mission est désormais devenu le terrain de jeu favoris des hipsters. La culture latino est durablement imprimée dans l'ADN du quartier notamment du côté gastronomique avec les buritos, taquerias et autres pupuserias.

Golden Gate Park & Sunset

Le Golden Gate Park, autrefois un vaste désert de sable connu sous le nom de « Outside Land » est devenu en quelques années le plus grand parc de la ville (412 hectares) et regroupe des dizaines d’attractions. Au sud, dans le quartier résidentiel de Sunset, aussi appelé Avenues, les maisons aux couleurs pastels s’alignent jusqu’à l’océan

  • La California Acamdemy of Science
  • Le de Young Museum
  • Le Conservatory of Flowers
  • Le San Francisco Botanical Garden
  • Le Japanese Tea Garden, le plus ancien jardin japonais des Etats Unis
  • Le National Aids Memorial Grove, créé en 1988 pour se recueillir devant les noms des victimes du SIDA
  • Le Strybing Arboretum héberge le San Francisco Botanical Garden avec plus de 7 500 espèces végétales
  • Les lacs artificiels de Stow Lake, Strawberry Hill et Spreckels Lake
  • Dans Sunset, Stern Grove, sur la 19th Avenue et Sloat, accueille l’été de nombreux concerts gratuits
  • A proximité, on ne compte pas moins de 3 golfs, les privés Olympic Club et San Francisco Golf Club ainsi que le green publique TPC Harding Park
  • Le San Francisco Zoo dans le sud de Sunset est le plus grand de Californie

Japantown & Fillmore

Japantown est le plus ancien (fondé en 1906) et l’un des trois derniers Japantowns des Etats Unis. Le quartier abrite des dizaines d'épiceries japonaises, magasins et autres restaurants. Fillmore Street, qui relie Japan Town au sud et Pacific Heights au nord est un axe des plus dynamiques. Le quartier que ses habitants appellent The Fillmore et réputé pour être un incubateur musical et un paradis pour les fashionistas !

Presidio & Richmond

Le Presidio, ancienne base militaire faisant désormais parti de la Golden Gate Recreation Area & Richmond, est quartier résidentiel aux nombreux restaurants et magasins. Il s’agit également du point de départ du Golden Gate Bridge. Richmond est quant à lui un quartier résidentiel tranquille et accueillant offrant de nombreux restaurants familiaux et boutiques trendy, mais également un parc appelé le Lincoln Park.

Marina & Pacific Heights

En bordure de mer, le résidentiel Marina District occupe l'ancien site de l'exposition internationale de Panama-Pacific (1915); seul vestige le Palace of Fine Arts. Quartier qui attire les jeunes cadres dynamiques en quête de restaurants et de bars branchés; il abrite également des merveilles architecturales et une vue incomparable sur le Golden Gate Bridge.
Un peu plus dans les terres, Pacific Heights ravira les amoureux d’architecture.

Financial District & Embarcadero

Le Financial District, coeur économique de la ville, donne à San Francisco sa légendaire silhouette. La journée, les hommes d’affaires fourmillent dans le quartier; le week-end, la population se presse sur l’Embarcadero, ses musées et son marché locavore, le Ferry Building.
Civic Center & Hayes Valley
Les quartiers du Civic Center a explosé dans la dernière décennie et Hayes Valley est connue comme l'une des destinations shopping les plus tendance de San Francisco. C’est un quartier qui est très bien desservi par les transports en communs. Attention cependant, à la nuit tombée, mieux vaut éviter le quartier.

South of Market (SoMa)

Cet ancien quartier industriel a su se donner une nouvelle vie et abrite désormais de nombreux hôtels de luxe. Magnats du web et conservateurs de musées s’y côtoient et se retrouvent dans les restaurants et bars branchés ou encore dans les nombreux bars à vin, galeries d'art et micro brasseries. Les jours de match, place à la ferveur et aux supporters des Giants ! L'occasion rêvée d'essayer de comprendre les règles du baseball. Le quartier qui abrite « la plus grande concentration d'art à l'ouest de l’Hudson River » compte en effet plus d’une dizaine de musées. Enfin ne pas oublier le Moscone Center, le plus grand centre de congrès de la Côte Ouest.

Bayview

Quartier en pleine expansion, il a accueilli jusqu’en 2013 les 49ers au Candlestick Park (avant qu’ils ne déménagent au Levi’s Stadium à Santa Clara). Cette communauté diversifiée est reliée au centre-ville par le T-Third metro. Cette zone, qui abrite l'ancien chantier naval de Hunters Point est désormais considéré comme « la plus grande colonie d'artistes de l'Amérique »; au printemps et à l’automne il fait bon flâner à la découvertes des nombreux studios d’artistes qui ouvrent volontiers leurs portes.

Treasure Island

Treasure Island est une île artificielle de labaie de San Francisco, située entre San Francisco et Oakland. Elle est reliée par un isthme à l’île naturelle de Yerba Buena Island. Créée en 1939 pour l'Exposition Internationale du Golden Gate, l’île est célèbre pour son marché aux puces, ses caves urbaines et ses merveilleuses vues de carte postale.